Posted by Manon CORNIC 9 Comments
Quand j’étais pré-ado, on me demandait souvent: « Et plus tard, quel métier envisages-tu? », je répondais ironiquement: « comme 007 ! »…réplique provocante me procurant une satisfaction indicible; celle de constater l’expression ahurie de la part de mes interlocuteurs en proie à une soudaine agitation des méninges, suivie d’un imparable « Par-pardon?! » (balbutié) -voire d’un silence plombé, ambiance Skyfall ! Était-ce parce que j’étais née le 7ème jour d’un mois de mai à 10h07 ou le fait que 007 entretenait un rapport ambigu avec l’Autorité, s’affranchissant de toutes les lois, s’octroyant tous les droits (lui! 😉 Ah! cette Liberté Absolue…de pulvériser une dizaine d’Aston Martin, faire sauter les casinos (au propre & au figuré) déguster des hectolitres de Bollinger millésimés dans des lieux enchantés, entouré de super-nanas dotées d’un QI super zéro, avec la mission super Altruiste de sauver le monde des super-méchants !
Quoi qu’il en soit, quelques décennies plus tard -après avoir réalisé que Tuer n’est pas Jouer et que James ne se résume pas à l’archétype du macho désinvolte & misogyne mais à une entité protéiforme, défiant le temps & la mort pour ne pas sombrer dans la dépression – bref, au-delà du délire de se prendre pour l’icône de la plus longue Saga du cinéma… je ne peux m’empêcher de rêvasser sur les divers lieux où déambule le cultissime agent secret ! Et quand je pense « vacances »… je fantasme sur un lieu où je siroterais une Vodka-Martini faisant fi des contraintes & des soucis… un lieu qui inciterait l’irrépressible envie d’être dégusté une seconde, puis une troisième fois… jusqu’à plus soif ! (Tel un Dom Pérignon 1955 – Analogie de gastronome fan de 007 envers & malgré tout – Aparté 😉Bref, un lieu d’exception qui ferait même germer l’idée d’y Vivre et laisser mourir! Or vu que le sujet traité ici n’est pas une analyse de la psyché Bondienne mais le disruptif Airbnb…Comment s’assurer que la cible visée (ici: location) sera en parfaite adéquation avec sa description virtuelle ?

Tiahura - Moorea

1 – La quête de la location parfaite = Opération Tonnerre  … avec le Spectre de la Super céphalée ! 😉

Si la plupart de nos voyages trouvent leur intérêt dans l’anticipation -fantasmée- qu’on en fait…le logement implique un raisonnement bien plus terre à terre. Qu’on cible un studio, une villa, une chaumière ou un château, trouver ce logement qui comblera toutes nos attentes est loin d’être d’un jeu d’enfant, même avec l’arme absolue: Internet.
En effet, à l’ère du 2.0, se jeter sur la toile est devenu un réflexe immédiat or il demeure deux paramètres non négligeables: le Temps et l’Exactitude de l’info (sans omettre le budget…n’étant pas Au service de sa majesté avec un crédit illimité du MI6!)
 
Durant de longues années j’entrais dans la catégorie des: « On n’est jamais mieux servi que par soi-même »; philosophie bancale qui finissait par un terrible agacement quant à l’infernal choix du logement ! Pour avoir rempli des dizaines de « planificateurs de voyage Excel », je peux désormais le crier: Jamais plus jamais ! (Si j’avais été rémunérée pour les nuits passées à décortiquer le Net, me décoller la rétine à comparer les annonces, lire les centaines de commentaires – tout en remplissant scrupuleusement mes petites cases « avantages » / « inconvénients »- je serais aussi fortunée que Brian Chesky, PDG d’Airbnb !)
Par sécurité, j’opte désormais pour un Process en 2 étapes: une sélection effectuée en amont et en solo de 2 ou 3 locations glorifiées par de précédents voyageurs … suivie d’une confirmation par un vrai Pro, en agence.
Si beaucoup estiment que faire appel à un voyagiste -ou conseiller immobilier spécialisé en locations saisonnières- semble quelque peu stérile, désuet, voire anachronique en 2018… Fatal Error ! J‘insiste sur cette étape pour démontrer que malgré les milliers d’infos véhiculées sur le Net, nous ne sommes jamais à l’abri d’une terrible déconvenue ou surprenante découverte !
 
En effet, malgré mon passif de Globe-trotteuse (que je pensais « avertie ») j’ai été bluffée par un phénomène qui persiste & demeure : le conseil Gracieux ! Oui, il existe encore de vrais Passionnés qui ne sont pas uniquement payés pour vous coller un devis dans les mirettes, mais également disposés à suggérer une alternative à laquelle on n’aurait jamais pensé ! 
Deux agences me l’ont prouvé : « Comptoir des voyages » en m’inspirant un nouveau lodge en Tanzanie (vierge de commentaires sur Internet) en parfaite adéquation avec mes attentes ! « Reva Dreams Travel » en me suggérant une location qui semblait a posteriori bien loin de mes expériences, qui s’est révélée plus que (Casino) Royale ! (Sorry pour ce jeu de mots pourri 😉
Bref, la voyageuse que je suis : organisée -perfectionniste- pointilleuse- super-casse-pied!) ne sera jamais à l’abri d’une Bourde (Bondienne)…De ce fait, l‘avis d’un Pro vaut souvent mieux qu’une trentaine lue sur le Net !

2 – Airbnb = Dangereusement Vôtre  ?!

Logo Airbnb

Depuis une décennie, la plateforme américaine a révolutionné notre façon de voyager et le bilan est éloquent : 300 millions de voyageurs l’ont utilisé depuis sa création. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si le mieux n’était pas parfois l’ennemi du bien; et Airbnb en est un illustre exemple. Après les bravos, c’est Haro ! Révoltes et procès de Paris à Barcelone, New York, Tokyo, en passant par Berlin et San Francisco, ses détracteurs sont désormais légion ! Plaintes des riverains, colères des hôteliers, expériences dramatiques de clients et propriétaires, incivilités des uns, dérives des autres, annonces mensongères -voire totalement inexistantes- ..Que croire, à qui se fier?!

Même si la majorité des séjours se déroulent dans de bonnes conditions, certains vacanciers / propriétaires sont parfois victimes de situation cauchemardesque et les témoignages pullulent sur le Net, des deux côtés! Client VS Proprio: match Nul ! On ne dénombre plus les plaintes; ne serait-ce qu’au TGI de Paris!
(Si vous souhaitez une liste non exhaustive d’expériences traumatiques, il suffit de taper – dans le désordre -: « Airbnb + dérives ou… maisons saccagées, vandalismes, escroquerie, vols, annonces mensongères, Squattages, procès, TGI…etc«   Avant de vous lancer dans cette lecture déprimante, je vous suggère de vous concocter un cocktail plutôt costaud -Whisky frelaté, voire alcool à 90%-  Visionnez ensuite un 007 afin d’enrayer ce spleen insidieux qui vous donnerait envie d’annuler vos vacances, voire vous pendre (Ceci étant dit, Meurs un autre jour pour une cause plus noble, STP! ndlr 😉

Rien que pour vos yeux (parce qu’il m’est arrivé de manquer de flair!) une petite liste de mes Bad Trips …et pour certaines situations, j’aurais bien aimé avoir un  Permis de tuer ! 😉
La tarentule confortablement installée sur mon drap de bain; la vipère énervée qui siffle sous mon lit (à 3 jours d’intervalle en lodge, Tanzanie. Je n’oublierai jamais le soutien psy du personnel – celui-ci étant nullement responsable de la faune environnante -qui m’a offert une bouteille de champagne pour me remettre de mes émotions … ou m’assommer !?) Le propriétaire qui élève des poules -probablement génétiquement modifiées- pour caqueter et pondre ainsi, de jour comme de nuit ! (Maison/ Brésil / Ristourne sur le montant après deux nuits d’enfer) L’escroc sans foi, ni loi qui « omet » d’indiquer la douche inutilisable et me suggère -sans vergogne- d’utiliser celle de mon voisin de palier ! (Appartement / Tel Aviv. Je vous laisse le soin d’imaginer ma stupéfaction. Le remboursement a été immédiat; les murs tremblent probablement encore de mon indignation !) Tiens, en parlant de « murs »…aussi fins que du papier de cigarette, afin de participer aux ébats de mes voisins de droite, comme compter les points des disputes de gauche (Appartement à Rome /Silence radio du proprio!) Le « Château » qui conviendrait à un lieu de tournage Gore (Espagne / Je n’y suis restée qu’une nuit au lieu de 3. Aucune écoute du personnel = perte financière) La pseudo Suite de Luxe qui serait plus adaptée à un couple de Lilliputiens (Prague. Changement de chambre dans l’heure !) Le matelas qui date d’avant-guerre (Maison / Zanzibar / remboursement partiel au retour…après 10 mails scandalisés!) L’appartement qui suinte l’humidité et le frigo inutilisable (Thaïlande. Départ anticipé / Silence total du propriétaire = perte financière)Bref, si vacances riment avec indifférence (du proprio !), urgence, dépenses (perso!) et méfiance… autant abandonner tout espoir.
Mais au-delà de cette liste exhaustive d’une gravité limitée -comparée à des situations réellement cauchemardesques lues sur Internet – et compte tenu de mes nombreux voyages indiquant un I.S (Indice Satisfaction) de 92%… je peux me considérer chanceuse ! Le doute demeure ceci dit…En effet, si On ne vit que deux fois…de futures mésaventures seraient à craindre ?!

Logo REVA Dreams Travel

Pour répondre à cette interrogation: Partir l’esprit léger = partir R-Assuré ! -Une assurance voyage complémentaire digne de ce nom (celle de notre Visa ne pourrait couvrir tous les incidents ! Nous ne sommes pas les heureux possesseurs d’une Amex Centurion ! m’enfin, 007 😉

S’assurer de l’implication et de la disponibilité immédiate du propriétaire -ou son intermédiaire- qui pratiquent l’Anticipation, en ayant déjà vécu/ envisagé / appréhendé tout scénario susceptible de gâcher votre séjour ! Le moindre détail peut s’avérer aussi destructeur qu’un bombe à fragmentation: qu’il s’agisse de l’état des joints de la SDB, du confort du matelas au compteur électrique… Pour finir sur une note positive, si les plombs sautent (au propre comme au figuré : les vôtres ! 😉 ou si la connexion Internet est déficiente voire fichue… le plaisir de constater qu’un électricien sera envoyé dans les 6 heures. C’est d’ailleurs sur cette dernière expérience que je terminerais cet article, lorsque je me trouvais à Moorea en Airbnb -géré par Reva Dreams Travel -un technicien Internet m’a été envoyé manu militari ! Comme quoi, le « suivi client »; ça existe vraiment ! Et ça vaut bien qu’on trinque au Dom Pérignon cuvée 55 !
 
Sur ce, Bons Baisers de Russie – ou d’ailleurs- Vu que  Le monde ne suffit pas, on peut d’ors & déjà espérer un Airbnb nommé Moonraker sur la lune…et comme Demain ne meurt jamais, on peut même l’envisager sur Mars et au-delà !
 
PS. Pour celles & ceux qui auraient déjà réservé leurs prochaines vacances en ne se fiant qu’aux photos & sans faire une enquête préalable sur le sérieux du proprio, je leur conseille de se préparer 3 cocktails bien tassés –Shaken, not Stirred !une sorte de Quantum of Solace  – Once de consolation! 😛  Cheers!
158 Likes

Comments: 9

  • Françoise LE MEUR
    5 mois ago
    Reply

    Bonjour, article amusant car la rédactrice prône l’humour mais au-delà de ses expériences mineures, le sujet est vraiment grave ! Vu la concurrence déloyale à l’égard du secteur hôtelier et vu les conséquences sur la crise du logement, je boycotte Aibnb, comme Flipkey, Windu etc ! Je vis à Lyon et on assiste à une vraie migration des locaux, due à l’inflation des loyers. La mairie a indiqué 20.000 logements « perdus » qui ne profitent qu’au tourisme! Si nous ne faisons rien, les villes vont se vider de leurs habitants pour se transformer comme Venise. J’espère vraiment que la loi ELAN va mettre un terme à cette hémorragie et ces dérives! De plus, la plupart des gens pensent à tort qu’opter pour une location reviendrait moins cher qu’une chambre en hôtellerie classique or ce n’est pas toujours le cas; je suis partie à Londres avec ma fille et après plusieurs comparatifs effectués ensemble nous avons pu trouver un hôtel ravissant près de Hyde Park, bien plus économique que n’importe quelle location. Le sujet est vaste et il a été survolé ici de façon distrayante mais il n’en reste pas moins très préoccupant.

  • Jérémie Paoli
    5 mois ago
    Reply

    Manon, tu m’as toujours sidéré par ta façon d’écrire, un vrai caméléon qui passe du Desproges au style académique avec une facilité déconcertante! Lire ce nouvel article sur un sujet aussi sérieux, teinté d’humour, c’est du bonheur ! On lit tellement de choses sur Airbnb qu’on en arriverait même à se méfier des commentaires soit-disant « vérifiés » et ayant eu moi-même de nombreuses déconvenues (avec certains sites de locations qu’il n’est pas utile de citer) il est devenu très hasardeux de partir en vacances avec une confiance totale. Merci pour cette lecture aussi divertissante qu’intéressante!

  • Sandrine
    5 mois ago
    Reply

    Excellent comme toujours! Comment rendre ses deconvenues de voyage en un recit drôle, punché et reBONDissant a souhait ! Une seule plume possible : celle de Manon!

  • COHEN Brigitte
    5 mois ago
    Reply

    Un article à lire avec une coupe de Bollinger. Une écriture irrésistible, emplie d’humour et de sens. J’ai moi-même une petite maison que je loue et ma hantise serait qu’elle ne tombe entre les mains de locataires peu scrupuleux. J’ai pensé à un intermédiaire or les frais sont onéreux mais c’est une option à envisager; l’assurance hôte proposée par Airbnb est soumise à des conditions vraiment trop strictes.

  • Alexandre Journo
    5 mois ago
    Reply

    La plume est plus forte qu’un Walther PPK 😉 Un article drôle et bien écrit. Ayant été victime d’une annonce mensongère avec Homeway, je me méfie et j’opte désormais pour des locations gérées uniquement par agence, c’est plus rassurant, même si on n’est jamais à l’abri d’un incident, comme le précise avec justesse l’auteure!

  • Jean Z.
    5 mois ago
    Reply

    Pour le fan de James Bond que je suis, un très grand merci à Manon CORNIC et à l’agence ! Savoir jongler n’est pas donné à tout le monde ! J’ai vraiment ri à certains passages en imaginant Miss 007 ! Entre les incidents rocambolesques et son style, on se délecte de cet article qui mêle humour et faits -hélas réels – concernant Airb&b !

  • Xavier
    5 mois ago
    Reply

    Ha, ha, ça sent le vécu à plein nez et c’est joliment balancé ! Un vrai permis de tuer – avec les mots – cette plume… Et je vous en félicite. Rien que pour vos yeux ;-D

  • Sophie
    5 mois ago
    Reply

    Un tel fourbi ne peut être démellé sans un roi (une reine!) du scénario à embuscade et rebondissement. Merci de nous éclairer des précautions nécessaires à la survie du voyageur amateur!

  • Hansen
    5 mois ago
    Reply

    EXCELLENT! Quand la blogueuse (que je connais !) m’a annoncé que son prochain sujet blog serait celui d’Airbnb, je me suis dit que ce n’était pas gagné! En prenant 007 comme fil conducteur, j’avoue que je ne m’attendais pas à tant de pertinence, d’humour et de maitrise! Bravo Manon Cornic pour cette lecture aussi divertissante qu’intéressante! Et merci à Reva Dreams Travel agency de lui avoir laissé carte blanche! Je me hâte de faire passer à mon répertoire, pour vous faire connaitre et pour cette lecture franchement décalée!

Leave a comment