Posted by Manon CORNIC 17 Comments

Moorea : « Un (avant) goût de Paradis »

« Une île. Une île au large de l’espoir » …si Brel s’égosillait sur les Marquises; ce sont ses paroles qui me reviennent en mémoire lorsque je prends le Ferry en direction de Moorea. Éblouie par la lumière cristalline matinale et l’océan aussi sage qu’un lac, j’avance vers ses côtes dentelées et suis soudain saisie par une seule nuance du champ chromatique : le vert. Un vert franc. Un vert qui ne laisse aucun doute. La nature reprend ses droits.

Ferry - Moorea
Baie de Cook - Moorea

On assisterait presque à la naissance du monde face à ses reliefs d’une brutalité sidérante et sa flore exubérante. Le contraste est de taille avec sa grande sœur et rivale, Tahiti…une demi-heure de Ferry et la frénésie s’estompe ; l’atmosphère devient plus nonchalante.

Je débarque à 7H du matin et me rends dans un café qui fait face au débarcadère ; les locaux sont nettement moins pressés qu’à la capitale, plus détendus…et je réalise soudain qu’il n’y a ni bus, ni taxi pour me mener aux baies mythiques de Cook et Opunohu, mille fois photographiées et filmées et buts ultimes de cette balade.

Mon ennui ne durera que quelques secondes car une sympathique Mooréenne m’interpelle et me m’interroge sur ma destination. Vu que je compte me rendre au premier « Festival des Tatouages Traditionnels » qui a lieu dans la baie de Cook; celle-ci m’indique qu’elle peut m’y emmener, son lieu de travail étant sur cet itinéraire.

Je suis non seulement ahurie, mais touchée! En effet, qui en France regarde encore les passants qui semblent « perdus »?! 

Compte tenu qu’elle doit « accompagner sa fille à l’école et faire deux / trois bricoles », elle me suggère d’aller profiter du lagon de Temae et venir m’y chercher pour 11h; nous nous entendons sur cet horaire et je la quitte, doutant de sa promesse (Ah, cette fichue défiance bien parisienne! 😉

Je traverse l’hôtel Sofitel qui jouxte la plage de Temae, un complexe surfait, tel un décor factice d’un manège EuroDisney; je croise une horde de touristes ensommeillés mais arborant ce petit air satisfait et convaincus de vivre la Polynésie de façon « authentique » …alors qu’il y a de fortes chances qu’ils ne quittent pas leur hôtel toute la durée de leur séjour. Je dépasse une verdoyante cocoteraie et découvre l’idyllique Temae, bordée d’un large lagon translucide. Et là, sans vergogne, je m’octroie 3 heures de vrai Bonheur  (avec un B majuscule, non mais!)

Jardin Temae - Moorea
Piloti Temae - Moorea
Lagon Temae - Moorea
Lagon Temae - Moorea

Surprise 3 heures plus tard au constat que Méré (ma conductrice rencontrée plus tôt) tient sa promesse et m’attend au point de RDV. Sa serviabilité et sa bienveillance me touchent en plein cœur; nous discutons sur le trajet des divers changements sociaux et des lieux que je me dois de visiter.

Elle affiche une fierté compréhensible pour son ile de naissance; me confiant qu’après 10 années passées à Papeete, elle n’y retournerait jamais plus pour y résider, déçue par le changement qui s’opère à Tahiti, préférant gagner un salaire moindre que de vivre au cœur d’une ile devenue bien trop bruyante, agitée…et cupide.

Nous papotons de tout et rien; le trajet est d’une splendeur gracieuse. Arrivées à destination, nous nous quittons chaleureusement, elle me tend son numéro et m’invite à la contacter. « Et n’importe quand!  » cette spontanéité bienveillante, ça laisse songeur… il faut bien l’avouer!

Au cœur de la Baie de Cook, je suis saisis par la splendeur de l’environnement. Je me prends de plein fouet le cult-issime film « Les Révoltés du Bounty » avec l’icône Brando. Or ce n’est plus du cinoche, c’est bel et bien vrai. La chimère s’efface pour faire place à la Réalité. Le « Festival des Tatouages Traditionnels » s’avère décevant par son esprit Business clinquant; je quitte Cook pour Apunahu qui m’éblouit tout autant. Des locaux me hèlent pour me saluer, quelques-uns surpris de constater que je suis seule. « Mais Où est ton Tané? Tu n’es pas en voyages de noces? » … Foutu cliché « Moorea = Honeymoon »… une voyageuse solitaire, ça semblerait encore déplacé ?

Festival Tatao - Moorea

Je poursuis vers l’ouest, traverse des vallées, champs d’ananas, rivages surplombés de pics abrupts qui touchent les cieux et je me dis « Si Tahiti n’est plus ce qu’elle était, Moorea est fidèle aux louanges des voyagistes », les illustrations de mes livres d’enfances sont bien là, réelles, devant moi.

Je croise des expatriés qui m’annoncent d’emblée: « Si tu t’extasies déjà ici…. tu vas mourir en découvrant Maupiti, les Tuamotus, les Marquises, Huahiné! ».

* Hébergement : Quiétude dans le village d’Haapiti où je suis accueillie dans une ravissante location typique, le FARE TIANINA DREAM , idéalement situé sur une jolie plage isolée, bénéficiant d’un environnement magique et paisible. Ce second produit est de nouveau conforme à l’annonce, via le site « TAHITI REVA DREAMS RENTAL » (une agence bien sérieuse, qui n’offre visiblement aucune mauvaise surprise!) J’y reste le Week-end avec un programme fort chargé :  NOTHING!  FARNIENTE / FARE NIENTE =  Ne rien faire… sauf VIVRE.

Tianina façade - Moorea
Tianina salon - Moorea
Tianina terrasse - Moorea

Restaurants: Deux testés que je vous conseille de réserver, à Haapiti. L’excellent « MAYFLOWER » offrant une cuisine raffinée dans un cadre soigné (et déguster leur Saumon des Dieux, à tomber !) et pour une cuisine typique Polynésienne familiale, concoctée avec cœur : le « TIAHURA ». Sur ce, « Tamaa Maitai! »

102 Likes

Comments: 17

  • Anaïs Mandard
    6 mois ago
    Reply

    La maladie des voyages telle une maladie d’amour. Une fois pour toujours … 😇
    Merci pour ce joli et merveilleux voyage, tu as réussi à nous embarquer dans ta valise …. 😉

  • Anthony B
    6 mois ago
    Reply

    Super blog, bravo !!! Évocateur, plein de sensations et très bien écrit ! Ça donne carrément envie…

  • Emma
    6 mois ago
    Reply

    Top!!!!

  • Camille Amara
    6 mois ago
    Reply

    Superbe article! Cet article a réussit à me faire voyager depuis mon bureau de travail ! Malgrès le ciel gris de Paris, je suis sous le soleil de polynésie!
    Merci Manon!

  • PATRICIA HUET
    6 mois ago
    Reply

    Merci à Manon de nous faire partager par le biais de sa plume et de ses photos , un endroit paradisiaque qui donne envie de faire un plongeon dans cette Polynésie Française et de découvrir ces îles authentiques et merveilleuses qui nous font rêver. Le rêve permet déjà d’ atteindre l’ inaccessible et pourquoi pas réaliser ce rêve un jour.

  • Nicole
    6 mois ago
    Reply

    Ton ressenti donne effectivement l envie.

  • Le pecheur
    6 mois ago
    Reply

    Bravo pour cet article qui me donne envie de partir loin et de découvrir cet endroit paradisiaque qui me fait tant rêver.
    Surement une de mes prochaines destinations à venir .. Quelle belle plume 💟

  • Roger
    6 mois ago
    Reply

    Merci manon pour ces photos magnifiques, pour nous avoir fait profiter de ton voyage

  • Laura
    6 mois ago
    Reply

    Merci Manon pour ce merveilleux voyage qui donne très envie de découvrir ces lieux paradisiaques!

  • Oliv
    6 mois ago
    Reply

    Merci pour cette invitation, cette découverte, ce voyage!!! Les mots sont appétissants, les images envoûtantes, un vrai délice!

  • Stephane Sakura
    6 mois ago
    Reply

    Superbe

  • Chris
    6 mois ago
    Reply

    Bravo pour ce carnet de voyage qui me replonge avec délectation en Polynésie Française dont j’ai de merveilleux souvenirs de rencontres fabuleuses et de paysages incroyables… Vivement la suite….

  • Jérémie Paoli
    6 mois ago
    Reply

    Un bel article qui donne envie de prendre une année sabbatique et découvrir ces îles paradisiaques. Merci à Manon, excellente rédactrice pour sa jolie plume, ses conseils et précieuses suggestions de locations qui sont proposées par votre agence.

  • Renaud CAEN
    6 mois ago
    Reply

    Et félicitations !!!!

  • Renaud CAEN
    6 mois ago
    Reply

    Hello Manon
    Tu m’as fait rêver en me racontant rapidement tes vacances hier en remontant la rue…je continue maintenant ici !!!!
    A vite Bella !

  • Ameller
    6 mois ago
    Reply

    Enfin ! Merci à vous Manon Cornic de nous donner autant de précisions, d’emotions.
    Nous allons nous « expatrier » au printemps prochain et n’avions vu et entendu que des choses certes formidables mais somme toute tout à fait banales.
    Nous vous remercions sincèrement et reviendrons vers vous dès que nous serons installés . Que dis je ? Bien avant car mon mari recherche une maison pour séjourner les trois premiers mois !
    Nous comptons sur vous pour nous informer de vos meilleures adresses.

  • Sophie
    6 mois ago
    Reply

    Merci pour ce partage d’emotions Vivantes! Moi aussi je suis habituée à voyager seule, et je me retrouve pleinement dans ce périple! Voilà une prochaine destination qui me tend les bras!!

Leave a comment