Posted by Manon CORNIC 10 Comments

Tahiti : Escale à l’Ile-Capitale

Il faut bien avouer que l’icône mille fois vantée par les agences et brochures touristiques a perdu de sa superbe en nous accueillant dans un capharnaüm d’embouteillages, son béton, son agitation digne d’un lundi matin parisien! Les agences de voyage s’obstinent à promouvoir « Tahiti-Bora-Moorea » comme le SEUL trio qui méritent le détour or cette « réclame » n’a plus lieu d’être; de plus, en encensant Tahiti comme « Un Rêve », le touriste voit soudain son fantasme … fissuré !

Entre le naïf dépité qui envisageait un accueil par des autochtones en pagne et l’idéaliste révolté à deux doigts de se jeter sur le premier ferry en direction de Moorea [avec l’espoir que celle-ci sera à la hauteur de ses rêves insatisfaits] il n’y a qu’un pas (sur le ponton) !

Port - Tahiti
Papeete - Tahiti

En effet, Tahiti s’est progressivement mondialisée, industrialisée, et si Papeete s’agite tel un serpent frénétique en perpétuelle mue, quoi de plus normal, après tout? Qui aurait encore la crédulité d’imaginer Tahiti restée figée dans le Passé ?! En 2018, la devise universelle n’est-elle pas « TIME IS MONEY »!

Ceci étant dit, même si l’image d’Épinal en prend un sacré coup, même si sa beauté se fane progressivement, Tahiti n’en reste pas moins curieuse et attrayante pour celles et ceux qui prendront le Temps de la découvrir. L’ami Proust indiquait avec sagesse « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux« … et c’est un conseil à adopter quand on atterrit ici, avoir un regard indulgent et faire abstraction des idées reçues.

Ma seconde recommandation serait de vous inciter à (re)lire l’ouvrage de Philippe Delerm: « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules », car il suffit parfois de Peu, pour se sentir pleinement heureux.

Une gorgée d’Hinano accompagnée d’une assiette de poisson cru. Poser son paréo sur la plage de VAIAVA et y siroter un jus; déguster un part de tarte à la vanille (de Tahiti, of course!) tout en souriant aux « Ia ora na » des locaux; s’émerveiller des myriades de poissons tropicaux; admirer des panoramas qui laisse bouchent bée, un coucher de soleil sur Moorea – gros lézard jaune affalé, à quelques encablures de là – (* le nom tahitien actuel de Mo’orea vient de moʻo : lézard et de rea : jaune); crapahuter sur les sommets d’Aora’i et Marau; lézarder sur ses plages volcaniques; errer sur les marchés pour y «retrouver» ses 5 sens; s’imprégner de ses essences et ses fragrances; avoir la chance d’apercevoir des baleines qui viennent mettre bas; s’offrir une gerbe d’oiseaux de Paradis (5 pour 8 euros VS 30 euros la branche à Paris!) 

Et pour les capricieux, les insatisfaits, une dernière tentative…Cap au sud ! Allez donc jeter votre dévolu sur la presqu’ile de Taiarapu, qui réussit encore à se protéger des assauts de la bétonisation.

Marché Papeete - Tahiti

Bref, vous l’aurez compris, même si « Tahiti n’est plus celle qu’elle était » (cette sempiternelle rengaine qu’on nous ressasse dans tous les recoins de la planète!) il faut se montrer objectif et honnête, en réalisant simplement cette chance, cette bénédiction inouïe d’être simplement ici… parce qu’une fois dans l’avion vers Paris / la Métropole, soyez convaincus que vous vous retrouverez vite peiné/ gêné d’avoir si vertement critiqué [voire maudit]…Tahiti ! 😉

Vue de Tahiti - Moorea

*Hébergements: Je vous incite à parcourir les divers offres du site « TAHITI REVA DREAMS RENTAL », leader sur le marché, qui propose des prestations remarquables, pour toutes les bourses, dans des lieux choisis avec soin.

Me concernant, j’ai eu le privilège de séjourner dans la « VAHINERIA », villa située à Punaauia. Superbe maison face au lagon, les pieds dans l’eau ; dotée d’une terrasse éblouissante et d’un jardin luxuriant; sa décoration moderne et soignée, son confort et sa localisation m’ont immédiatement inspiré les 3 mots qui compose l’essentiel du poème « l’Invitation au voyage » de Baudelaire :

Aube de la Vahineria - Tahiti
Hamac de la Vahineria - Tahiti
74 Likes

Comments: 10

  • Ema hass
    10 mois ago
    Reply

    Ce texte,ces photos,m’ont déjà basculée dans ce « monde » si solaire.
    Je pars,je suis partie,le désir du voyage a devancé la prise du billet.
    Je sais où aller si je fais ce voyage.
    Merci Manon…..
    À suivre.

  • Roger
    10 mois ago
    Reply

    Merci pour ce joli texte écrit avec tellement de poésie, ça fait rêver….

  • Jean-Pierre Hasson
    10 mois ago
    Reply

    Mille bravos pour cet article d’autant plus remarquable qu’il ne masque en rien les « défauts » de Tahiti…Il invite surtout, avec une délicieuse gourmandise, à en rejoindre les ciels éblouissants pour se perdre à jamais « dans la beauté du monde ».

  • Laurence
    10 mois ago
    Reply

    Merci pour ce bel article qui nous replonge dans ces îles paradisiaques, et les présente avec autant de justesse que de poésie. Que du bonheur. Vivement que j’y retourne.

  • Khim Tran
    10 mois ago
    Reply

    Je n’ai passé qu’un mois aux îles de PF pour avoir une opinion juste. Tous les paradis sur terre ont toujours une part d’ombre. Les îles comme Papeete, Moorea, donnent un petit signe de surexploitation touristique, il y a de petites îles qui sont encore en écotourisme comme Tikehou, Rangiroa, Manihi, Huahine, Raiatea,.. où la nature domine encore. J’y retournerai prochainement en espérant qu’elle ne soit pas comme Honolulu.

  • Bruno Cedrone
    10 mois ago
    Reply

    Merci pour ce partage..je prend mon billet asap pour farniente sur « VAHINERIA »..

  • Stéphanie Gervis
    10 mois ago
    Reply

    Merci pour cet article qui rappelle que l’île de Tahiti est à découvrir, active, variée et pleine de charme. Elle mérite effectivement qu’on lui consacre au moins quelques jours. Accueillante et culturelle, il est aisé de s’y repérer seul (peu de routes…), d’en faire le tour et d’en découvrir les plages et autres merveilles. Et c’est sympathique et typique de le faire depuis un hébergement « local » et en la matière autant passer par les meilleurs ! Tahiti Reva dreams propose de très beaux produits (comme toi, j’ai eu l’occasion d’apprécier la Vahineria 😉, vue magnifique et accès direct à la plage, que du bonheur).

  • BALLANT
    10 mois ago
    Reply

    J’ai vécu 10 ans à Tahiti et ça fait plaisir de lire une analyse objective et pertinente. La plupart des touristes évitent Tahiti mais elle mérite vraiment qu’on la visite. Merci !

  • Alice Honoré
    10 mois ago
    Reply

    Description franche et alléchante qui donne envie de prendre son billet pour la
    Luxuriante et voluptueuse Tahiti.

  • sandrine huet
    10 mois ago
    Reply

    Merci pour cette très belle invitation au voyage qui donne envie de prendre le large vers de nouvelles sensations !

Leave a comment